La référence des professionnels
des communications et du design

Nú Films fait un petit

Cliquez ici pour voir la vidéo

Un nouveau joueur arrive sur le marché de la production publicitaire, alors que le fondateur de la maison de production Nú Films, Paul Barbeau, crée Les enfants, qui compte déjà quelques réalisateurs reconnus.  

Fondée à la mi-août, Les Enfants regroupe cinq réalisateurs: Benjamin Steiger Levine, Ivan Grbovic, Patrick Boivin, Stéphane Lafleur et Gabriel Allard-Gagnon. L'entreprise Département.tv, spécialisée en infographie et productions web, compte également au nombre des collaborateurs.

Parmis les collaborateurs, Stéphane Lafleur est le réalisateur de "Continental, un film sans fusil" (gagnant de trois prix Jutra), tandis que Benjamin Steiger Levine a été remarqué par le magazine Shots et a été présenté dans le numéro "Directors to watch" de la publication Boards.

Paul Barbeau fait le saut en production publicitaire huit ans après avoir fondé Nú Films, qui a connu du succès dans le vidéoclip, au Québec et en France (Pascale Picard, Arcade Fire, Marc-Antoine, etc.). Il a récemment cédé 50% des parts dans l'entreprise à un ami, Khang Nguyen, mais demeure président. "Je vais principalement travailler à la relève chez Nú Films, en dénichant les réalisateurs et producteurs de demain. Pour le reste, je serai plongé à 100% dans Les enfants", explique-t-il. En ce moment, Nú Films compte huit employés, et Les enfants, deux, soit une coordonatrice et un contrôleur.

Bien que le parcours habituel soit de passer de la publicité ou du vidéoclip à la réalisation de longs-métrages, Paul Barbeau a favorisé le chemin inverse. Il vient de compléter un premier film d'auteur, intitulé "Demain", en compagnie du réalisateur Maxime Giroux (Jet Films), présenté dans le cadre du Festival du nouveau cinéma. "Beaucoup font de la pub «en attendant», dit-il. Ce n'est pas mon cas."

Les enfants fait également ses premiers pas dans un marché déjà largement occupé par des joueurs établis. "Oui, c'est un milieu difficile à percer, mais on n'est pas pressé", dit le principal intéressé. Paul Barbeau espère se démarquer en offrant des productions de grandes qualités issues de la culture cinématographique de Nú Films. "On n'est pas contre le fait de filmer en numérique, quand c'est pertinent, mais on favorisera le 35 mm."  

La nouvelle entreprise pourrait aussi bénéficier d'une relève issue de Nú Films qui "va chez la concurrence pour le moment, principalement Jet Films et La Fabrique d'images".

Réalisation: Patrick Boivin
Direction photo: Philippe Roy
Production: Paul Barbeau
Musique: Apollo

comments powered by Disqus