La référence des professionnels
des communications et du design

Pour un tourisme mondial durable

Avec plus de 900 millions de voyageurs internationaux en 2007, le tourisme est l'un des secteurs qui affichent la plus forte croissance.

L'industrie du tourisme dispose dorénavant de critères internationaux permettant d'encadrer des activités durables. Le projet Sustainable Tourism Criteria était mené depuis plus d'un an par un regroupement d'organisations, parmi lesquelles figurent les Nations unies, la Rainforest Alliance, l'Organisation mondiale du tourisme et le Conseil international des monuments et sites. Après de nombreuses activités de consultations et de collectes de critères de développement durable déjà utilisés dans l'industrie, les initiateurs du projet ont dévoilé cette semaine les critères destinés à être internationalement reconnus et adoptés.

"[Cette] initiative vise à mettre le secteur sur le chemin d'un tourisme véritablement durable, un chemin qui se fait l'écho du défi de notre temps : la promotion et la fédération d'une économie mondiale écologique qui prospère sur les intérêts plutôt que sur le capital de nos actifs naturels, importants au niveau économique", dit Achim Steiner, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Ces critères s'articulent autour de quatre enjeux prioritaires : démontrer et structurer la démarche de l'entreprise à l'égard d'un développement durable ; optimiser les avantages socio-économiques du tourisme pour les communautés locales ; optimiser les impacts positifs sur le patrimoine culturel ; réduire le préjudice que subissent les environnements locaux.

Avec plus de 900 millions de voyageurs internationaux en 2007 -- chiffre qui pourrait atteindre 1,6 milliard d'ici à 2020 selon l'ONU --, "le tourisme est l'un des secteurs qui affiche la plus forte croissance et un puissant contributeur au développement durable et à la réduction de la pauvreté, dit Francesco Frangialli, secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies. Afin de minimiser les répercussions négatives de cette croissance, la durabilité devrait passer du statut de paroles à celui de réalité, et s'imposer comme un impératif pour toutes les parties prenantes au tourisme."

En outre, le regroupement développe des documents éducatifs et des outils techniques afin de soutenir les hôtels et les tour-opérateurs dans la mise en oeuvre de ces critères.

Pour consulter le détail de ces critères, cliquer ici (en anglais seulement).

comments powered by Disqus