La référence des professionnels
des communications et du design

Dexia va très bien!

A en croire cette campagne Internet axée sur les jeunes artistes, la banque belge semble se porter comme un charme.

On croit rêver. A l'heure de sa mort annoncée, la plus grande banque du plat pays apparaît jeune, dynamique, gagnante, tournée vers l'avenir, et sans l'ombre d'une séquelle des évènements l'ayant conduite à la faillite! Pour mettre en avant son produit Axion qui cible les jeunes, la banque roule pour les artistes avec le lancement des Axion Banner Concerts. L'opération met en avant le soutien financier et promotionnel des «djeun's» qui font de la musique. La campagne vise à mettre en ligne des concerts originaux, qui se dérouleront dans des bannières. Bannières qui restent aujourd'hui, on le sait, l'un des formats optimal de la pub sur le net.
Alors comment ça marche? Des envois de démo musicales jusqu'à mi-octobre précèdent le concours qui est ouvert aux jeunes de 12 à 25 ans (et oui, à 26 ans, mieux vaut laisser tomber, on ne peut plus être célèbre!). Les 25 meilleurs artistes ou groupes seront retenus par un panel de professionnels du milieu. Ils gagneront le droit d'être soutenus financièrement par Dexia ou plutôt les états belge et français pour la production de leur single visible dans les fameuses bannières. Et pour la place de numéro 1, c'est le public qui tranchera. L'élu gagnera le droit à une performance scénique sur les planches de l'Ancienne Belgique, une salle mythique de Bruxelles, ainsi qu'une diffusion sur le site officiel du lieu. Et pour finir, une journée d'enregistrement lui sera offerte dans les studios d'AB Sound Studio.
Malgré le contexte, la campagne orchestrée par l'agence Boondoggle Leuven devrait faire du bruit. Mais les retombées pour l'annonceur seront sûrement plus silencieuses. Quoique...  Les consommateurs ont la mémoire courte!

comments powered by Disqus