La référence des professionnels
des communications et du design

Les arguments de Quebecor pour acquérir Vidéotron

Pierre Karl Péladeau, président de Quebecor, a indiqué que plus d'une centaine d'organismes et d'intervenants publics appuyaient son projet d'acquisition de Vidéotron devant le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Plusieurs d'entre eux participeront à l'audience publique de trois jours, qui débutait ce matin à Montréal. Parmi eux figurent le Conseil du patronat du Québec, la Chambre de commerce du Québec, le Forum pour l’industrie de la télévision et du cinéma, ainsi que Jean-Marie Toulouse, directeur de l’École des Hautes Études Commerciales.

"La transaction que nous proposons est un projet d’intérêt considérable pour l’ensemble de la collectivité, puisque son succès assurera une place prépondérante à la francophonie canadienne dans l’univers numérique et multimédia", a dit lors de l'audience Pierre Karl Péladeau. "Notre proposition donne la priorité aux artistes et aux créateurs d’ici, ceux-là mêmes qui sont à l’origine de la vivacité de notre originalité culturelle."

Le président de Quebecor a également souligné que, dans le monde des télécommunications, la taille d’une entreprise était devenue "un élément incontournable du paysage audiovisuel mondial, où la consolidation est un processus irréversible".

De plus, Raynald Brière, vice-président principal, diffusion, du Groupe TVA, a indiqué aux conseillers du CRTC des avantages de la transaction proposée par Quebecor. Parmi ceux-ci figurent l’injection de 20,5 millions$ dans la production d’émissions de variétés, de dramatiques et d’émissions jeunesse; l’allocation de 1,5 million$ au développement de concepts et de scénarios originaux, ainsi que de 1,5 million$ au développement de contenus interactifs; la mise en place d’une unité d’enquêtes et de grands reportages sur TVA, avec un budget de 3 millions$; et une contribution de 500 000$ au développement d’un logiciel pour le sous-titrage des émissions en direct.

comments powered by Disqus