La référence des professionnels
des communications et du design

Carbone boréal : nouveau programme de compensation

Le programme de compensation Carbone boréal vise notamment à financer la plantation d'arbres dans des zones dénudées de la forêt boréale.

La Chaire en éco-conseil de Chicoutimi, que dirige le professeur Claude Villeneuve, lance un programme de compensation de carbone destiné aux entreprises et au grand public. La compensation se fera par la plantation d'arbres destinés aux recherches que mène la Chaire en matière de séquestration du carbone en forêt boréale.

Outre la compensation des GES émis, l'objectif de cette initiative, intitulée Carbone boréal, est de financer les travaux de recherches de la Chaire. Ainsi, 95% des 28$ versés par tonne de CO2 à compenser seront consacrés à la recherche. Depuis une dizaine d'années, la Chaire étudie en effet le potentiel de séquestration du carbone dans les territoires dits dénudés et improductifs de la forêt boréale sur lesquels on développe des plantations viables destinées à redevenir des forêts denses.

Parmi les premiers acheteurs de "crédits boréal" : les Cowboys Fringants, qui ont financé la plantation des 34000 arbres qui s'avéraient nécessaires pour compenser les émissions de leur prochaine tournée de trois ans.

Les explications sur la compensation carbonique, le registre des plantations et les cartes de localisation des projets sont disponibles sur le site de la Chaire.

comments powered by Disqus