La référence des professionnels
des communications et du design

Une campagne ennuyante ou différente?

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Avec un poids médias de 6,54%, la campagne électorale fédérale a connu une hausse de 235% durant la semaine du 16 au 22 septembre comparativement à la précédente.

Plusieurs observateurs la qualifient d'ennuyante et sans histoire. Pourtant, elle ne manque pas de contenu. L'environnement et la culture n'ont jamais pris une place si importante lors d'une campagne électorale puisqu'ils occupent respectivement 19,79% et 18,99% des thèmes abordés au Québec depuis le 7 septembre (date de déclenchement des élections). En excluant les médias du Québec, la culture n'a occupé que 3,91% de la campagne au Canada anglais.

Lors des élections québécoises, l'environnement n'avait représenté que 1,13% des enjeux, alors que la culture s'était contentée de 0,41%. Ajoutons aussi que, de manière globale, l'environnement ne représente actuellement que 1% de l'actualité. Depuis les dernières années, ce thème a toujours maintenu une moyenne de 3%. 

L'ouverture du début du camp d'entraînement du Canadien de Montréal a occupé 2,18% de l'actualité... et aucun match n'a encore été joué.

Les importantes variations des bourses américaines ont généré un volume de 1,66%.

De son côté, la sortie du clip "Culture en péril" a obtenu 1,17%.

Enfin, la médiatisation des présidentielles américaines a surpassé les performances de Chantal Petitclerc, avec 1,01%. Soulignons que la presse écrite internationale a publié davantage d'articles sur la championne des Jeux paralympiques que nos propres journaux.

Le Top 5 de l'actualité est préparé par Influence Communication. Pour connaître la méthodologie utilisée, cliquez ici.

comments powered by Disqus