La référence des professionnels
des communications et du design

Résultats NADbank: stabilité chez les quotidiens

La portée hebdomadaire des quotidiens dans la grande région de Montréal est demeurée très stable, soit à 77%, alors qu'elle était à 76% en 2007.

Il en va de même pour la moyenne des adultes ayant lu un quotidien hier, restée à 50%, et à 69% pour ceux qui ont lu au moins un quotidien entre lundi et vendredi. Ce sont les mêmes chiffres que pour les dernières données publiées par NADbank pour toute l'année 2007.

En effet, la stabilité caractérise le nouveau rapport intérimaire NADbank sur les lectorats des quotidiens. Les données reposent sur des entrevues téléphoniques menées lors du dernier volet de l'étude de 2007 et lors du premier de celle de 2008, soit de septembre 2007 à juin 2008.

"Ces résultats prouvent que les quotidiens se portent très bien à Montréal, juge Anne Crassweller, présidente de NADbank. Les Montréalais lisent les journaux et sont fidèles."

Le lectorat de chaque quotidien est resté très stable. Le Journal de Montréal a un lectorat de 575 100 personnes qui l'ont lu la veille, soit une légère baisse par rapport à 2007 (588 000). La Presse compte, elle, sur 431 300 lecteurs (432 000 en 2007). Cependant, le nombre de lecteurs sur cinq jours est en hausse (de 674 400 à 699 000).

Du côté des quotidiens gratuits, le nombre de lecteurs ayant lu un quotidien la veille est de 324 700 pour Métro (312 800 en 2007) et de 209 700 (230 300 en 2007) pour 24 Heures.

La même stabilité est perceptible chez les trois quotidiens anglophones de Montréal. The Gazette comptait 304 900 lecteurs l'ayant lu hier en 2007, un chiffre haussé à 309 000 lecteurs dans la nouvelle étude. Le lectorat de The Globe and Mail est aussi presque inchangé. De 36 900 en 2007, il se situe désormais à 37 300. Le National Post, pour sa part, compte 29 300 lecteurs à Montréal (33 900 en 2007).

Par ailleurs, les versions internet de La Presse, The Gazette et The Globe and Mail sont toutes en légère hausse de lectorat. En matière de lectorat hebdomadaire, The Gazette a gagné 17 600 lecteurs (114 000), La Presse 13 400 (300 400) et The Globe and Mail 11 300 (75 500). Les versions internet de Métro, de 24 Heures et du National Post ont pu être mesurées pour la première fois, mais n'ont évidemment pas de point de comparaison passé. Le lectorat hebdomadaire est de 27 500 pour Métro, 26 100 pour 24 Heures et 35 900 pour le National Post.

Pour consulter le communiqué de NADbank, incluant les divers tableaux, cliquez ici.

comments powered by Disqus