La référence des professionnels
des communications et du design

La rencontre de l'argent et des causes

Matthew Bishop, du magazine The Economist, auteur du livre Philanthrocapitalism

C'est aujourd'hui qu'a lieu la cinquième édition du Forum Tremblant, un colloque d'une journée devenu, au fil des ans, l'événement de la rentrée en développement durable et responsabilité sociale.

Organisé par National, le colloque, qui se déroule à Tremblant, accueille environ 140 participants. "Nous avons opté pour une formule intime qui favorise le contact personne à personne et le réseautage", dit Rick Petersen, fondateur du Forum Tremblant et associé de National.

Cette année, le colloque se concentre sur les questions de philanthropie et de marketing social. "Nos participants proviennent de partout, tant des OSBL que des fondations et des entreprises, dit Rick Petersen. Cela reflète les tendances en philanthropie. Les entreprises s'associent de plus en plus à des organismes en lien avec leurs valeurs propres et leur champ d'activité. C'est un choix davantage stratégique que par le passé. Elles ont aussi plus que jamais tendance à développer leur propre programme d'aide."

L'événement a commencé hier en soirée avec le lancement nord-américain du livre de Matthew Bishop, rédacteur en chef de la rubrique Économie/États-Unis pour The Economist, qui a lancé son plus récent ouvrage, Philanthrocapitalism. Écrit à partir d'entrevues avec Bill Gates, Bill Clinton, George Soros, Angelina Jolie et Bono, ce volume décrit les motivations et les "modus operandi" de ces nouveaux philanthropes.

Parmi les événements attendus aujourd'hui, notons l'allocution de Monique Villa, chef de la direction de Thomson Reuters Foundation - une fondation créée par le groupe de presse international Reuters -, qui parlera de la façon dont l'organisme a augmenté les ressources et les sources d'information afin d'aider à sauver des vies lors de crises humanitaires. La Fondation a établi des partenariats avec près de 400 organismes de secours et élaboré de nouveaux modèles de financement et de communication d'urgence pour survivants dans les zones dévastées.

Nouveauté cette année, le Café du futur invite les participants à partager leurs idées et leurs expériences en matière de philanthropie et d'investissement communautaire durant une discussion interactive en petits groupes.

Parmi les entreprises qui assistent au colloque, on note Bombardier, Gildan, Loto-Québec et Alcoa.

comments powered by Disqus