La référence des professionnels
des communications et du design

Le Crim rend ses formations carboneutres

Le Centre de recherche informatique de Montréal (Crim) compensera les GES émis par les 3000 personnes participant annuellement à ses formations. L'organisme, spécialisé depuis une vingtaine d'années dans la recherche et la formation en technologies de l'information, s'est en effet associé au programme de compensation Planétair.

Ainsi, à l'aide d'un sondage, le Crim a évalué les habitudes de transport de ses clients et leur empreinte écologique : les quelque 26 tonnes de GES ainsi émises pour se rendre au Crim seront compensées par l'achat de crédits auprès de Planétair -- un budget d'environ 1000$.

Le Crim souhaite en outre diminuer cette empreinte écologique, largement due à l'utilisation de l'auto-solo. Ainsi, grâce à un partenariat avec la Société de transport de Montréal, l'organisme fournira deux titres de transport par jour de formation à chaque participant afin de les inciter à utiliser davantage le métro et le bus. "Tout en réduisant leurs émissions de GES, les participants arriveront moins stressés à leur formation, et auront plus de temps pour relire leurs notes", souligne Gisèle LaRue, responsable du centre de formation du Crim.

Cette initiative constitue un projet-pilote qui sera évalué à son terme, en août 2009. L'organisme étudie également la possibilité d'étendre cette démarche de carboneutralité à ses autres activités, notamment à sa conférence annuelle Boule de cristal tenue chaque printemps.

comments powered by Disqus