La référence des professionnels
des communications et du design

GAM: la télé perd la tête

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

La télévision ne figure plus au premier rang des investissements publicitaires, selon les chiffres publiés dans le Guide annuel des médias des Éditions Infopresse, maintenant en kiosque; et la première position en surprendra plus d'un.

En effet, le secteur de la télévision s'est fait dépasser cette année, en matière d'investissements publicitaires, par les quotidiens. Ceux-ci ont recueillis globalement plus de 761 millions$, contre près de 750 millions$ pour la télé. 

La baisse des rentrées publicitaires en télévision est toutefois faible, avec un recul de 1,1%. Les quotidiens ont plutôt connu une hausse appréciable de 8,4%, dans un contexte général de déclin du nombre de lecteurs.

Autre fait notable, internet poursuit sa croissance, avec une hausse de 25%, rejoignant presque les investissements en radio. Les deux médias ont accaparé respectivement 260 millions$ et 260,7 millions$.

Le Gouvernement du Québec est devenu le plus grand annonceur, passant devant Procter & Gamble (P&G), qui glisse ainsi au troisième rang. Quebecor conserve la deuxième position. Les mouvements au classement de tête s'expliquent principalement par une forte hausse des investissements du gouvernement québécois, de 41 464 260$ à 50 265 561$. Pour sa part, P&G a réduit ses investissements publicitaires d'un peu plus de deux millions$, tandis que le budget de Quebecor est resté sensiblement inchangé.

Le top 10 des plus importants annonceurs est complété par BCE, le Gouvernement du Canada, Groupe Brault & Martineau - Tanguay, Ford, Rogers, General Motors et l'Association des concessionnaires Chrysler, Dodge, Jeep. À noter que ce dernier annonceur était absent du dernier palmarès, alors que Toyota, neuvième l'an dernier, n'apparaît plus au classement cette année.

Le Guide annuel des médias 2009 est présentement vendu en kiosque à 30$. Il a été conçu en collaboration avec le Conseil des directeurs médias du Québec. Un répertoire électronique des entreprises médias est également disponible sur le site d'Infopresse.

comments powered by Disqus