La référence des professionnels
des communications et du design

Controverse à Cannes: Amnesty perd son Lion

Cliquez ici pour voir toutes les photos

À la suite d'une enquête menée par les organisateurs du Festival international de la publicité, le bureau français de TBWA doit se départir d'un Lion de bronze dans la catégorie Presse.

L'agence avait présenté à Cannes une campagne photo conçue en vue des Jeux olympiques de Pékin pour le bureau français d'Amnesty International. Toutefois, l'opération qui attaquait violemment la Chine pour son non-respect des droits de l'homme n'avait pas obtenu l'aval de l'organisme et n'a finalement jamais été diffusée (lire l'histoire ici).

En remportant un Lion en juin dernier, les visuels de l'offensive fictive avaient commencé à circuler sur le web, suscitant la colère de la Chine.

Tout ce battage médiatique a incité l'organisation du festival à enquêter sur la candidature de TBWA. Il a ainsi été prouvé que la campagne n'avait pas été diffusée dans un média entre les dates requises, soit du 1er mars 2007 au 30 avril 2008, et donc, n'était pas admissible. TBWA a rendu son trophée sans protester.

comments powered by Disqus