La référence des professionnels
des communications et du design

JO: le podium des commandites

La course aux médailles parmi les commanditaires olympiques était très bien entamée dès la première semaine des Jeux de Pékin. 

Selon un sondage internet effectué par Impact Recherche entre les septième et dixième jours de compétition, 72% des Québécois francophones ont regardé la télédiffusion à Radio-Canada, RDI ou RDS.

Parmi les faits marquants, 71% peuvent identifier au moins un commanditaire olympique. Les gens plus scolarisés et ceux aux revenus supérieurs à la moyenne sont plus enclins à regarder les Jeux et à nommer un commanditaire, et les commanditaires se démarquent aussi davantage auprès des 18-34 ans.

Le premier commanditaire dont on se souvient de façon spontanée est Bell (16%). Par contre, quand on considère toutes les mentions (spontanées et assistées), McDonald's se classe au premier rang, avec 29%. Ces classements diffèrent selon certaines variables démographiques.

Les détenteurs de droits olympiques qui exploitent la télédiffusion sont plus susceptibles d'être reconnus que les autres. Si, par le passé, une bonne exploitation télé permettait à des annonceurs qui ne détenaient pas de droits de rivaliser avec ceux qui en possédaient, ce phénomène ne semble pas se produire à Pékin. Les efforts du comité olympique à cet égard semblent donc fonctionner.

Par contre, une proportion importante de gens qui ont regardé les Jeux à la télé sont incapables, pour certaines catégories, de nommer spontanément un commanditaire de la télédiffusion.

Pour consulter les tableaux de classements complets de l'étude réalisée par Impact auprès de 503 Québécois francophones du 15 au 18 aout, 2008, visitez Horizonsrecherche.com.

comments powered by Disqus