La référence des professionnels
des communications et du design

Le lait ouvre boutique

Cliquez ici pour voir toutes les photos

La Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ) dévoile son tout nouveau concept: un magasin nomade appelé Lait à la bouche.

Le commerce circulaire de 400 pieds carrés a été dévoilé hier, au Centre Rockland, à Montréal. L'idée originale de Nicole Dubé, directrice du marketing de la FPLQ, vise à faire découvrir les produits laitiers d'ici aux consommateurs. En plus de ceux représentés par la FPLQ (lait, crème, beurre, lait au chocolat et fromages d'ici), deux se sont associés au projet: la crème glacée et le yogourt.

"Nous cherchions un projet rassembleur qui bénéficierait à tous nos partenaires: transformateurs laitiers, artisans, fromagers marchands et détaillants en alimentation, et surtout qui valoriserait nos produits laitiers", dit Marcel Groleau, président de la FPLQ.

Le magasin nomade se déplacera partout au Québec, s'installant dans des centres commerciaux, marchés publics, expositions, foires et tours à bureaux. Une quarantaine de sorties sont prévues cette année.

Il a été conçu par Nolin Branding & Design et est entièrement démontable en quelques heures. Il peut également s'adapter en format de 155 pieds carrés et en format demi-lune (200 pieds carrés). Il comprend des réfrigérateurs, un congélateur, un four à micro-ondes, des bacs réfrigérés pour la dégustation et des écrans sur lesquels on projette recettes, animation et menu du jour. De plus, une caméra accrochée au-dessus du comptoir permet de filmer les démonstrations et de les projeter sur les écrans. "Comme nous mettons de l'avant les produits faits ici à 100%, nous avons également eu le souci de créer une structure dont les pièces sont presque entièrement conçues ici en accord avec l'environnement", dit Nicole Dubé.

Le personnel du magasin comprend, entre autres, diététiste, artisans présentant leurs produits, maîtres fromagers et étudiants de l'ITHQ offrant idée de recettes. Il sera possible d'acheter des produits en petites quantités et en argent comptant seulement.

"Nous ne voulons pas nous substituer aux magasins, nous ne désirons pas commercialiser nos produits. Vendre est notre dernier objectif, affirme Nicole Dubé. Nous souhaitons atteindre le consommateur où il se trouve afin de lui présenter les produits laitiers innovateurs dans un environnement agréable."

comments powered by Disqus