La référence des professionnels
des communications et du design

L'entreprise de demain investira plus dans le 2.0

Le cabinet-conseil américain McKinsey vient de dévoiler une étude, la seconde du genre, sur l'utilisation des outils web 2.0 dans les entreprises.

Menée auprès d'environ 2000 cadres internationaux, elle démontre que les organisations, si elles investissent de plus en plus dans des outils 2.0, ont du mal à en mesurer les bénéfices au sein de leur organisation. Parmi les participants satisfaits des outils 2.0 (seulement 21%), 60% les voient comme un puissant avantage compétitif. Aussi, ceux qui ont adopté le web 2.0 tôt (les "early adopters") sont les plus satisfaits, ayant eu le temps de s'ajuster aux utilisations de ces outils. Pour les autres, il s'agit surtout de suivre, pour ne pas être dépassés par ceux qui commencent à acquérir de nouvelles maîtrises et compétences en la matière.

Par ailleurs, l'Asie-Pacifique constitue le secteur où l'on note le plus de satisfaction de l'emploi des outils 2.0, devant les marchés émergents, l'Europe, et, en troisième place, l'Amérique du Nord. Celle-ci est également la région qui présente le plus d'insatisfaction quant au 2.0.

L'utilisation du web 2.0 par les entreprises vise autant à améliorer les relations internes avec les collaborateurs que celles avec les clients et les fournisseurs externes. Si la même étude a démontré en 2007 qu'un des objectifs majeur était de pénétrer de nouveaux marchés cibles, elle fait état cette année d'une utilisation qui se concentre davantage sur l'amélioration des relations avec la clientèle.

Satisfaites ou non, les entreprises interrogées prévoient investir plus dans les outils du web 2.0, conscientes de l'impact sur leurs relations externes et sur les changements de gestion qu'ils induisent, une occasion pour les développeurs de logiciels et d'outils.

Cliquez sur l'image à droite pour accéder au document complet de l'étude (en anglais).

comments powered by Disqus