La référence des professionnels
des communications et du design

Bye bye Média Matin, bonjour Journal de Québec

Après un conflit de travail de 15 mois, les employés du Journal de Québec sont graduellement de retour au travail depuis hier.

Le 2 juillet dernier, les deux parties se sont entendues et ont mis fin au plus long conflit au sein d'un quotidien francophone canadien. L'entente de principe et le protocole de retour au travail ont été signés jeudi dernier. Le porte-parole des syndiqués, Denis Bolduc, a dit, lors d'une conférence de presse, être satisfait de l'entente.

La nouvelle convention collective de cinq ans comprend des augmentations de 2,5% par année ainsi que cinq jours supplémentaires de vacances pour les employés temporaires. La semaine de quatre jours est maintenue, mais devra se réaliser en 37,5 heures de travail plutôt qu'en 32 heures.

Ainsi, la dernière édition de Média Matin a été distribuée vendredi dernier. Le premier numéro du quotidien produit et distribué gratuitement par les employés en lock-out a été publié le 24 avril 2007, soit deux jours après le début du conflit. En tout, selon le journal, 250 syndiqués en ont distribué quelque 2,5 millions d'exemplaires.

D'autre part, Le Journal de Québec repart en neuf avec un nouvel éditeur, Daniel Houde. Il y était vice-président du service des ventes depuis 1981.

comments powered by Disqus