La référence des professionnels
des communications et du design

Un record de revenus pour la pub en ligne au Canada

Selon le Bureau de la publicité interactive du Canada (IAB), la publicité en ligne au pays a généré un record d'investissements en 2007, soit plus de 1,2 milliard$.

Il s'agit d'une augmentation de 38% par rapport à 2006 et de quatre fois plus qu'il y a cinq ans. Du montant, environ 260 millions$ proviennent du marché francophone canadien.

Les recettes en 2007 se répartissent ainsi: publicité de recherche (38%), publicité graphique (35%), publicité, petites annonces et annuaires (25%), vidéos (1%) et courriel (1%).

Les catégories d'annonceur qui ont généré le plus de revenus sont: automobile (16%), médias et divertissements (8%), finances (11%), loisirs (7%), produits emballés (6%), vente au détail (9%), technologie (10%), télécommunications (7%), autres (26%). 

L'IAB affirme que l'étude a obtenu un taux de réponse de plus de 90% auprès des entreprises ayant des revenus anticipés de plus de 5 millions$. Par ailleurs, la procédure de l'enquête a été révisée afin de s'ajuster aux changements au sein de l'industrie (fusions, acquisitions, etc.) et d'éviter toute répétition des revenus publicitaires. À la suite de ces changements de méthodologie, les revenus réels liés à la publicité en ligne au Canada pour 2006 ont été révisés, passant de 1 milliard$ à 900 millions$.

L'organisme prévoit que les recettes publicitaires en ligne en 2008 seront de 1,5 milliard$, soit 25% de plus qu'en 2007. "La croissance continue, tant actuelle que prévue, dans la publicité en ligne au Canada reflète la place importante qu'occupe dorénavant ce média pour les spécialistes du marketing, compte tenu de sa capacité à atteindre, cibler, attirer et dialoguer avec les consommateurs" affirme Paula Gignac, présidente d'IAB Canada.

Les données sur les revenus ont été compilées et analysées par la firme Ernst & Young LLP.

Une analyse plus approfondie des résultats ainsi qu'une description de la méthodologie utilisée seront publiées par IAB Canada et Ernst & Young LLP en septembre.

comments powered by Disqus