La référence des professionnels
des communications et du design

Le livre de la semaine: Luxe & Co

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Comment distinguer l'article de rêve du produit artificiel fabriqué par le marketing et la publicité?

La journaliste américaine Dana Thomas, inspirée par une telle question, a consacré trois années complètes à enquêter dans l'univers des grands noms, principalement de la mode, des parfums et des cosmétiques: Armani, Gucci, Prada, Chanel, etc.

Dans Luxe & Co, elle en arrive à la conclusion que cette économie est essentiellement fondée sur le bluff. Après avoir rencontré les plus grands créateurs, visité les usines et les ateliers, elle estime que plusieurs de ces grandes marques misent tout sur la rentabilité et font donc payer aux consommateurs une fortune pour des produits qui n'ont de luxueux que leur étiquette.

Selon elle, l'industrie du luxe a sacrifié son intégrité, détérioré la qualité de ses produits, terni son histoire et dupé les consommateurs. Pour rendre le luxe accessible, les multinationales ont détruit tout ce qui faisait que le luxe était le luxe. Pourquoi alors un sac à main fabriqué pour 100$ est-il encore vendu à 2000$ dans une boutique de Manhattan?, demande-t-elle.

Luxe & Co: comment les marques ont tué le luxe (traduction de Deluxe: How Luxury Lost its Luster), Dana Thomas, Les Arènes, 2008, 350 pages.

comments powered by Disqus