La référence des professionnels
des communications et du design

Le CRTC donne son feu vert à Remstar

Le CRTC a accepté la proposition de Remstar d'abandonner les bulletins conventionnels de nouvelles, mais affirme qu'il reverra les conditions de licence de TQS en 2011.
 
"La détention d'une licence pour l'exploitation d'une station de télévision traditionnelle s'accompagne de certaines responsabilités et obligations, dont celle d'offrir aux téléspectateurs un niveau suffisant de nouvelles locales, a déclaré par communiqué Konrad von Finckenstein, président du CRTC. La proposition de Remstar était loin de répondre à cette exigence. Dans ce cas, nous avons tenu compte de la situation financière précaire de TQS et nous permettrons, comme mesure à court terme et exceptionnelle, la diffusion d'une quantité réduite de nouvelles locales. Nous comptons bien que la situation de TQS se rétablira, ce qui lui permettra d'augmenter ce niveau d'ici trois ans."
 
Le CRTC a donc accepté la proposition de Remstar consistant à remplacer le téléjournal classique par une programmation locale comportant la discussion et l'analyse des événements d'actualité. Cette programmation comprendra au moins deux heures de nouvelles locales par semaine, à Montréal et à Québec.
 
Quant aux stations de Sherbrooke, de Trois-Rivières et du Saguenay, le CRTC exige que Remstar porte son engagement à diffuser des nouvelles locales de 50 à 60 minutes, chaque semaine. En outre, TQS devra présenter au moins 30 minutes de nouvelles, les samedis et dimanches, sur les stations affiliées de TQS.

comments powered by Disqus