La référence des professionnels
des communications et du design

La Coupe Rogers veut réduire son empreinte écologique

A moins d'un mois de la Coupe Rogers, Tennis Canada annonce l'adoption d'un plan triennal destiné à réduire l'empreinte écologique de l'événement. Ce plan, élaboré avec la collaboration de la firme ÉEM, vise cinq objectifs : zéro déchet, zéro émission, conservation de l'eau, approvisionnements responsables et élimination des substances toxiques.

Ainsi, dès cette année, une quinzaine d'actions ont été mises en oeuvre. Parmi elles, plusieurs viseront à encourager le transport collectif : Tennis Canada, en collaboration avec la STM, offre un billet de transport aller-retour à l'achat d'un billet de tennis, tandis qu'un stationnement à vélos, avec garde de sécurité, est disponible aux abords du site, etc.

Autres actions : Tennis Canada utilisera de la vaisselle réutilisable, compostable ou biodégradable durant la Coupe Rogers et dans toutes ses autres activités durant l'année. Le matériel promotionnel (programmes, affiches, dépliants, etc.) et les billets seront imprimés sur du papier certifié FSC. De plus, Tennis Canada achètera des crédits de carbone auprès de Planétair en vue de rendre la Coupe Rogers carboneutre.

Tennis Canada travaille également en collaboration avec la Fondation David Suzuki afin de promouvoir son programme Play it cool, par lequel les athlètes de haut niveau sont invités à compenser leurs émissions de GES ; plus de 500 athlètes y participent actuellement.

D'ici à 2010, le plan triennal prévoit également l'adoption d'une politique d'approvisionnement responsable, la création d'un programme de recyclage de raquettes usagées, l'installation de panneaux solaires afin d'alimenter en électricité les tableaux indicateurs, etc. On évaluera également la faisabilité d'installer un toit végétalisé sur le stade Uniprix.

comments powered by Disqus