La référence des professionnels
des communications et du design

Les médias réservent peu de place aux femmes dans le monde entier

Les femmes occupent cinq fois moins de place que les hommes dansla couverture des médias dans le monde, avec 18% des personnes citées,selon une étude de l'Association desfemmes journalistes, indique une dépêche de l'AgenceFrance-Presse reprise par le quotidien français Libération.Ce pourcentage était de 17% en 1995.

La place des femmes a progressé en Europe (de 16% en 1995 à19% aujourd'hui), mais a diminué en Amérique du Nord (de 27% à25%) et surtout en Afrique (de 22% à 11%). Les sujets sur les femmesreprésentent 10% dans l'ensemble des médias et 14% dans lapresse quotidienne. Par thème, les femmes constituent 26% des sujetsarts et spectacles, suivis par l'humanitaire (25%), l'éducation(11%), la pauvreté (10%), et la politique et le sport (7% chacun).

Quand l'activité des femmes est mentionnée, elles représentent81% des parents ou des personnes à la maison, 46% des étudiantset 45% des célébrités, mais 12% des membres du gouvernement,12% dans les domaines scientifique et technologique et 11% en droit et enéconomie. Les femmes apparaissent aussi plus souvent comme victimes(18,7% en 2001, contre 7,4% en 1995).

C'est à la télévision qu'il y a le plus de femmesjournalistes. Elles "sont même majoritaires en tant que présentatrices(56%) et à égalité en tant que journalistes dans la tranched'âge des 20 à 34 ans, mais leur place diminue à partirde 35 ans", selon l'étude. Les femmes représentent 41% desprésentateurs de radio et 26% des journalistes de presse écrite.

Cette enquête a été réalisée le 1erfévrier 2000 dans 70 pays, selon la méthode Mediawatch, qui consisteà décortiquer les principaux médias pendant une journée.

comments powered by Disqus