La référence des professionnels
des communications et du design

TQS suscite le débat à Québec

Alors que le maire de Québec et le gouvernement Charest ont demandé hier au CRTC de ne pas accorder à Remstar une nouvelle licence d'exploitation pour TQS sans l'obliger à maintenir son service des nouvelles, un conseiller du premier ministre a soutenu la décision des frères Rémillard.

Selon Canoë.ca, Régis Labeaume, maire de Québec, a souligné hier que les ondes étaient une propriété publique et que TQS avait "la responsabilité de produire et d'informer localement". Il aurait ajouté que "Sans son service des nouvelles, la présence de TQS à Québec n'est pas désirable. Les intérêts de Remstar et ceux de la région de Québec ne convergent pas. On n'a pas besoin de Remstar à Québec".

Christine Saint-Pierre, ministre québécoise de la Culture et des Communications, a également plaidé en faveur du maintien du service des nouvelles de TQS. Selon le site, elle aurait dit être pour le maintien de la diversité des voix en information et pour le droit d'avoir accès à une information locale de qualité: "Il ne fait aucun doute que TQS contribuait à la diversité des voix", a-t-elle indiqué. Elle demande au CRTC d'envoyer "un message clair et fort" aux télévisions généralistes concernant le maintien de leurs services d'information.

Michel Bissonnette, vice-président de la maison de production Zone3 et conseiller bénévole de Jean Charest, soutient quant à lui la volonté de Remstar de prendre le contrôle de TQS en sabordant le service de l'information, rapporte la Presse canadienne.

Dans une lettre qu'il a fait parvenir au CRTC le 14 mai, il accorde son soutien aux démarches de Remstar.

Selon lui, "le dynamisme de l'équipe de Remstar, conjugué avec l'expérience et l'expertise de l'équipe de TQS, devraient se traduire dans un réseau réinventé. Nous souhaitons donc que la demande de transfert des licences de TQS en faveur de Remstar soit accueillie par le CRTC dans l'intérêt de toute l'industrie", a-t-il écrit.

comments powered by Disqus