La référence des professionnels
des communications et du design

Les journalistes sont tombés dans le piège de Bos

Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

La maison de production Aetios Productions a recouru à Bos afin de concevoir une campagne non conventionnelle pour la sortie du film de Charles Binamé, "Le piège américain".

L'offensive s'est articulée autour du Mouvement boulevard Lucien-Rivard (MBLR), visant à rebaptiser le boulevard Saint-Laurent du nom du principal protagoniste du film. Sur le microsite, les internautes étaient invités à signer la pétition, commander des t-shirts à l'effigie du gangster et visionner des vidéos à la gloire de Lucien Rivard.

Afin de promouvoir le site Web, l'équipe média de Bos a collaboré avec Newad. Des affiches ont été apposées et des tracts distribués.

Selon Bos, plusieurs médias ont pris cette initiative au sérieux (The Gazette, Le Journal de Montréal, Radio-Canada) et sont entrés en contact avec Steve Gagnon, chef présumé du mouvement MBLR, interprété par le comédien Guillaume C. Lemée

Le soir de la première du film, Steve Gagnon a apostrophé la foule afin de lui présenter son mouvement. Une délégation l'accompagnant a distribué des tracts autour du cinéma. L'événement a suscité de nouveau l'intérêt de certains journalistes le lendemain, dont Christiane Charette.

Annonceur: Aetios Productions
Agence: Bos
Charge de projet: Sylvie CrêteAlexandrine Perras
Direction de création: Roger Gariépy, Hugo Léger
Équipe de création: Simon Beaudry, Martin Bernier, Cameron Wilson
Média: Marie-Christine Proteau
Production et intégration: Pixel Circus
Équipe tactique: Newad
Chansonnier: Richard Marsan
Comédien: Guillaume C. Lemée
Montage vidéo: Jean-David Palmieri-Marceau

comments powered by Disqus