La référence des professionnels
des communications et du design

Maxime Bernier a presque réussi

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Avec un poids médias de 7,76%, l'affaire Bernier-Couillard a bien failli décrocher le titre de la nouvelle de l'année. 

Jusqu'à maintenant, l'incident Patrick et Jonathan Roy revendique encore ce titre, avec 8,48%. Sur le plan international, les démêlées de Maxime Bernier ont vécu pendant 72 heures. La polarisation de la couverture a été si intense qu'il y a fort à parier que la nouvelle a accéléré la disparition du rapport Bouchard-Taylor des bulletins de nouvelles.

On retrouve ensuite le prix de l'essence, avec 1,84%. Après le hockey et la météo, c'est le dossier le plus tenace dans l'actualité en 2008, car on en parle chaque jour depuis plus de deux mois.

Sans surprise, la mise à pied de nombreux employés à TQS a suscité beaucoup d'intérêt, comme en fait foi le volume de 1,08%.

Les préparatifs qui précèdent le Grand Prix de F1 de Montréal ont occupé 1,01% des nouvelles. La seule autre fois que l'avant-événement a bénéficié d'une forte médiatisation, c'était en avril 2006, alors qu'un débat faisait rage autour de l'ouverture des commerces, la course coïncidant avec la Fête nationale du Québec.

Finalement, les médias québécois ont consacré 0,94% de leur contenu au décès tragique du hockeyeur Luc Bourdon.

Le Top 5 de l'actualité est préparé par Influence Communication. Pour connaître la méthodologie utilisée, cliquez ici.

comments powered by Disqus