La référence des professionnels
des communications et du design

La bourse du carbone ouvre à Montréal

Le Marché climatique de Montréal (MCeX) a débuté, vendredi 30 mai, ses échanges de contrats à termes liés aux émissions de gaz à effet de serre. L'objectif de cette bourse du carbone est d'aider les entreprises à gérer leurs risques d'émissions au moindre coût, tout en stimulant l'innovation technologique. Cinq catégories de participants sont visées par ce marché : les grands émetteurs industriels visés par la future réglementation (les acheteurs), les porteurs de projets volontaires de réduction des émissions (les vendeurs), ainsi que les institutions financières / investisseurs institutionnels, les gestionnaires de fonds de placement spéculatifs et les compagnies d'assurances.

Le lancement des activités du MCeX fait suite au Cadre réglementaire sur les émissions industrielles, publié par le gouvernement fédéral en mars 2008. On y prévoit notamment d'imposer aux entreprises, à compter de 2010, une réduction de 18% de l'intensité de leurs émissions par rapport à 2006 ; puis une amélioration continue de 2% par an.

"Nous savons qu'il s'agit de la première étape d'un processus graduel destiné à construire des marchés environnementaux au Canada et à intéresser des investisseurs à y participer, dit Luc Bertrand, président du conseil d'administration du MCeX. Notre but est de construire une masse critique de transactions sur les contrats à terme liés aux émissions de gaz à effet de serre au Canada. Le marché [climatique] aidera le secteur industriel canadien à découvrir le véritable 'prix d'une tonne de carbone' en vertu du nouveau cadre réglementaire fédéral [et] permettra de générer les signaux de prix pour les émetteurs industriels qui investissent dans une nouvelle infrastructure 'verte' et des biens d'équipement."

Une quinzaine de partenaires ont contribué au lancement du MCeX, dont la Caisse de dépôt et placement du Québec, Fasken Martineau Dumoulin, Valeurs mobilières TD et SNC Lavalin.

comments powered by Disqus