La référence des professionnels
des communications et du design

L'empreinte écologique mise en compétition

Un concours met en compétition les manufacturiers et designers montréalais engagés dans une démarche de fabrication et de production ecoresponsable. La Ville de Montréal a en effet mandaté le Centre d'expertise sur les matières résiduelles (CEMR) pour lancer, en collaboration avec le ministère du Développement économique et Eco Entreprise Québec, la première édition de ce concours d'écodesign. Objectif : souligner l'engagement des manufacturiers et concepteurs montréalais à l'égard du développement durable.

L'évaluation portera principalement sur la gestion du cycle de vie des produits mis en compétition : on examinera la façon dont les entreprises se préoccupent de réduire leur empreinte écologique lors de la fabrication, du transport et de la fin de vie utile de leur produit.

"Le concours veut dynamiser la création ou la modification de produits d'usage courant respectant les principes du développement durable, dit André-Philippe Hébert, directeur général du CEMR. Nous voulons aussi stimuler la demande pour des produits verts, tout en créant de la demande pour les designers écodurables."

Soulignons que le Ciraig, centre d'expertise en analyse de cycle de vie, basé à l'École Polytechnique de Montréal, figure parmi les membres du jury.

Les entreprises peuvent soumettre leurs produits jusqu'au 1er octobre.

comments powered by Disqus