La référence des professionnels
des communications et du design

Zune arrive sur le marché canadien

"Piece of Me, Piece Of You", conçue par 72andSunny, Los Angeles, pour le marché américain

Microsoft lance aujourd'hui au Canada son lecteur portable Zune, qui comprend la plateforme Zune Social; le géant américain espère occuper d'ici un an la seconde place sur le marché, derrière son féroce compétiteur iPod.

Zune est présent chez les Américains depuis novembre 2006. Le Canada est le premier territoire où l'appareil est mis en marché hors des États-Unis.

Le lancement officiel a eu lieu hier à la salle de spectacles montréalaise La Tulipe, avec notamment une prestation du groupe Beast.

L'entreprise avait lancé la plateforme Web Zune Social le 6 mai dernier. Sorte de réseau social, elle permet aux utilisateurs de voir les artistes écoutés par leurs amis et d'entendre des pièces des diverses pistes.

Ensuite, les internautes peuvent se procurer les disques de leurs artistes préférés sur la boutique en ligne Zune Marketplace.

À ce jour, Zune Social compte environ deux millions de membres aux États-Unis et au Canada, selon Microsoft.

"Mais nous ne sommes pas des compétiteurs de MySpace ou de Facebook, explique Craig Tullett, directeur de groupe de Zune Canada. Notre logiciel peut être intégré à ces plateformes, nous sommes donc complémentaires à ces plateformes."

Pour Craig Tullett, l'aspect social est le grand différenciateur de Zune par rapport à l'iPod. "Le coeur de la marque Zune est l'exploration de la musique et le partage", dit-il. Pour y arriver, Microsoft a créé Zune Social, intégré un récepteur radio FM à ses appareils, en plus de la possibilité de partager des échantillons de chansons par WiFi entre les lecteurs Zune.

Les personnes inscrites sur Xbox Live, autre propriété de Microsoft, pourront également transférer leurs comptes directement sur Zune Social en important leur identité et leurs groupes d'amis.

Pour l'instant, Microsoft ne compte pas d'agence publicitaire officielle au Canada. Les relations publiques ont été gérées par High Road Communications, firme de Microsoft au Canada. L'organisation a aussi fait appel à Matchstick, une agence torontoise spécialisée en marketing de bouche à oreille.

Parmi les initiatives publicitaires qui ont déjà eu lieu, Microsoft a ciblé environ 300 "influenceurs" au Canada et leur a offert d'utiliser le Zune en primeur. "Il n'y avait aucune obligation de leur part, mais nous espérions bien sûr qu'ils en parlent par la suite sur leurs blogues, sur des forums ou sur Facebook", dit Craig Tullett.

Le directeur de groupe affirme également que Zune misera sur la publicité non traditionnelle pour se faire connaître. "Il n'y aura pas de télé ni d'autres médias grand public, dit-il. Nous visons une clientèle de jeunes qui se targuent d'être hors de la masse. Nos campagnes miseront principalement sur les relations publiques, les critiques dans les médias et le positionnement pour les recherches sur Internet."

comments powered by Disqus