La référence des professionnels
des communications et du design

Neuf nouvelles émissions pour Télé-Québec

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Télé-Québec affiche une augmentation significative de son auditoire depuis 2005 et s'enrichira de neuf nouvelles émissions à l'automne.

La chaîne, qui présentait hier sa prochaine grille de programmation aux agences de placement médias, a annoncé une hausse de ses parts de marché de 15% depuis 2005 chez les 18-54 ans, toutes catégories confondues, et de 35% auprès des universitaires de 25-54 ans, au cours de la même période, selon BBM.

Par ailleurs, neuf nouvelles émissions viendront enrichir la programmation dès l'automne, dont cinq sur lesquelles Télé-Québec a concentré ses efforts en matière de mise en marché.

Elle présentera ainsi le nouveau jeu-questionnaire "Bluff", écrit comme une fiction et animée par Marie-Christine Trottier et Antoine Bertrand.

Stéphan Bureau animera par ailleurs "La joute", une émission de débats au cours de laquelle trois personnalités échangeront leurs points de vue sur quatre sujets d'actualité. Les téléspectateurs pourront par la suite voter sur Internet pour déterminer lequel des participants a remporté la joute.

Un nouveau magazine d'actualité régionale, "KM0", sera animé par Karina Marceau et traitera d'un sujet en rapport avec l'actualité québécoise. De son côté, Patrick Masbourian animera "Sommes-nous?", une série documentaire déclinée en grands thèmes et axée sur une comparaison entre la société québécoise et celle d'autres pays.

Enfin, la chaîne présentera un nouveau téléroman quotidien familial, avec en toile de fond le soccer.

"Ces émissions ont l'avantage de refléter une grande variété de profils, souligne Jean Mongeau, directeur général des ventes, du financement et du marketing. Par exemple, «Bluff» va, de par sa facture, attirer une clientèle jeune, tandis que «La joute» fait appel à un auditoire plus âgé et scolarisé."

Selon Jean Mongeau, Télé-Québec a ajusté cette année sa stratégie face aux agences. "Nous faisons preuve de beaucoup plus de souplesse qu'avant dans nos relations avec les agences, afin de mieux répondre aux besoins de nos clients, explique-t-il. Notre objectif est d'avoir une offre commerciale pertinente, en relation avec des cibles très nichées."

Pour la première fois de son histoire, Télé-Québec rend déjà ses inventaires disponibles.

comments powered by Disqus