La référence des professionnels
des communications et du design

Les Québécois sont favorables à la commandite

La majorité des Québécois pensent que la commandite événementielle a un effet social positif et ils sont plus favorables aux activités de commandite qu'à n'importe quelle autre forme de publicité, selon une récente étude d'Ipsos Descarie.

Les résultats de cette enquête ont été présentés lors de la Journée-conférences Infopresse sur la commandite, avant-hier.

Selon cette recherche, les participants accordent la note de 7,4 sur 10 aux commandites événementielles, alors que la publicité à la télévision reçoit 6,4, celle à la radio 6,3 et l'affichage 6.

Huit sur dix considèrent que la commandite est essentielle à l'événement. Qui plus est, les Québécois pensent que la commandite bénéficie à la société (7,4/10), avant d'avoir un effet positif sur les participants (7/10) et les entreprises commanditaires (5,9/10). 

Allant même plus loin, l'étude révèle que les Québécois (7,9/10) considèrent que les événements et festivals populaires contribuent à bien positionner le Québec comme destination touristique et stimulent leur fierté d'être Québécois (7,2/10).

Par ailleurs, toujours selon l'enquête, les Québécois ne sont pas agacés par l'association du nom du commanditaire à un événement. "C'est certainement parce que le phénomène est de plus en plus courant", explique Christine Melançon, vice-présidente d'Ipsos. Elle ajoute: "Les commanditaires ne doivent pas craindre l'opinion publique." 

Les activités de commandite représentaient 1,1 milliard$ au Canada en 2006, selon Benoît Seguin et Norm O'Reilly, deux experts en la matière. Ce chiffre aurait, toujours selon ces derniers, augmenté de 8% en 2007.

L'étude a été réalisée en septembre 2007 auprès de 1700 Québécois francophones de 18-74 ans.

comments powered by Disqus