La référence des professionnels
des communications et du design

Un problème, deux solutions

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Après s'être attaqué à la thématique de l'environnement en exposant le travail de Philippe Rahm et Gilles Clément en 2006, le CCA (Centre canadien d'architecture) poursuit son exploration des problématiques urbaines en instaurant un dialogue entre les projets des architectes Stephen Taylor à Londres et Ryue Nishizawa à Tokyo.

Chacun à sa façon, au sein de cultures très différentes, où l'art d'habiter s'exprime de manière distincte, les deux architectes, dont les projets sont pour la première fois exposés en Amérique du Nord, proposent des solutions originales aux défis posés par la construction d'habitations au sein de tissus urbains denses existants.

La commissaire de l'exposition, Giovanna Borasi, a cherché à vérifier le postulat selon lequel, à l'heure de la mondialisation, tout le monde vit de la même façon aux quatre coins du monde. Londres et Tokyo ont en commun un développement au coeur de la ville, redéfinissant leur trame urbaine. Stephen Taylor et Ryue Nishizawa partagent la volonté de concevoir des habitations qui façonnent simultanément la vie des résidants et le visage de la ville. Pourtant, leurs réponses architecturales ne se ressemblent pas.

À Londres, près de 90% des bâtiments ont maintenant une fonction différente de leur fonction d'origine. Les nouvelles constructions doivent donc s'intégrer à un tissu urbain existant très compact, sans détruire l'échelle du quartier. Les projets de Stephen Taylor s'insèrent subtilement dans le tissu urbain environnant, sont ancrés dans la rue par des façades simples, mais disposent de filtres séparant espace public et espace privé. L'organisation des espaces intérieurs permet également au lieu de changer de fonction au besoin.

À Tokyo, la durée de vie d'une maison dépasse rarement de 20 à 30 ans. Ce renouvellement continu pousse souvent les architectes nippons à concentrer leurs efforts sur l'intérieur des bâtiments. Les maisons de Ryue Nishizawa établissent des rapports étroits entre espace intérieur et extérieur. L'organisation spatiale prônée par Ryue Nishizawa souligne la nécessité de proposer des modèles architecturaux adaptés aux modes de vie contemporains: pièces autonomes, aménagement séquentiel, etc.

L'exposition, conçue en étroite collaboration avec les deux architectes, repose sur du mobilier d'exposition original, des maquettes à grande échelle, des dessins originaux, des rendus, des photographies et des livres. Un microsite Web invite en parallèle les visiteurs à contribuer à un contenu lié à l'exposition. Ils peuvent y déposer des images, des vidéos ou des textes indépendants.

Si les solutions architecturales au problème posé par l'intégration de nouvelles habitations au tissu urbain varient d'une ville à l'autre, cette exposition ne devrait pas manquer de faire naître des réflexions sur de telles applications à l'échelle de Montréal.

Perspectives de vie
Du 14 mai au 26 octobre 2008

Centre canadien d'architecture
1920 Baile
Montréal

comments powered by Disqus