La référence des professionnels
des communications et du design

TQS: une date pour les audiences et les grandes lignes des projets de Remstar

Le CRTC a dévoilé la date de l'audience publique sur l'acquisition de TQS par Remstar et le renouvellement de licence de TQS, de même que les grandes lignes de la proposition soumise par Remstar.

Les audiences publiques débuteront à Montréal le 2 juin, pour se poursuivre à Québec. La date limite pour le dépôt d'interventions et d'observations est le 15 mai prochain. "La requérante demande de nouvelles licences jusqu'au 31 août 2015, indique le CRTC dans l'avis publié vendredi dernier sur son site. La requérante propose l'exploitation des stations de télévision aux mêmes conditions de licence, mais avec de nouveaux engagements à compter du 1er septembre 2008. Les demandes contiennent de nouvelles propositions relatives à la programmation ainsi qu'une grille de programmation."

Normalement, les audiences portant sur le renouvellement de la licence se seraient tenues en 2009, comme pour les principaux télédiffuseurs généralistes au Canada. "En fait, l'échéance normale aurait été  l'automne 2008, mais, étant donné les audiences extraordinaires qui viennent de se dérouler, le CRTC a repoussé l'échéance d'un an, explique Richard Paradis, président du Groupe CIC et consultant en matière de radiodiffusion.

Le CRTC indique déjà, de façon assez claire, qu'après le tollé soulevé par l'annonce de l'abolition des bulletins de nouvelles, il compte se pencher sur le sort réservé à l'information. "Le Conseil considérera ces demandes, comme il le fait pour toute demande relative à la télévision en direct, en examinant soigneusement les propositions relatives à la programmation, particulièrement celles portant sur les émissions prioritaires et la programmation locale, incluant la couverture de l'information", est-il indiqué dans l'avis. 

Le CRTC a rendu publics certains éléments de la proposition d'achat de Remstar. On y apprend notamment que Remstar entend faire de TQS une station pour les 18-49 ans, avec une programmation «ciblée et événementielle» qui, pour remplacer les bulletins d'information, diffuserait des émissions sur les activités culturelles et artistiques dans les diverses régions. L'acheteur s'engage à offrir un minimum de 15 heures de programmation locale par semaine à Montréal, de cinq heures d'émissions locales par semaine à Québec et de 90 minutes par semaine pour les régions de Sherbrooke, Trois-Rivières et Saguenay. 

Samedi, les employés de TQS, en assemblée générale extraordinaire, ont adopté deux propositions, l'une qui consiste à maintenir les nouvelles à TQS en procédant à une réorganisation du travail, l'autre concernant une stratégie selon laquelle les employés de TQS deviendraient tous créanciers.

comments powered by Disqus