La référence des professionnels
des communications et du design

Les chaînes spécialisées ont récolté 2,2 milliards $ en 2007

La télévision spécialisée est de plus en plus rentable et elle mise sur les émissions étrangères et la programmation sportive pour y parvenir.

Les 142 chaînes de télévision spécialisée en ondes au pays en 2007 ont récolté 2,2 milliard$ l'en dernier. C'est ce que révèlent les résultats financiers des services canadiens de télévision spécialisée, payante, à la carte et de vidéo sur demande, publiés hier par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.

La majeure partie de ces revenus sont issus du secteur analogique (1,9 milliard$), le reste provenant des chaînes numériques.

Par ailleurs, si les dépenses des chaînes spécialisées dans le contenu canadien ont augmenté de 3,3% de 2006 à 2007, la programmation étrangère, elle, a vu son budget grimper de 10% durant la même période.

En 2007, les chaînes spécialisées ont dépensé 323 millions$ pour acquérir des émissions produites à l'étranger. Quant au contenu canadien, le premier investissement en importance revient aux émissions de sport (230 millions$), devant celles d'informations (219 millions $) et les dramatiques (168 millions$).

L'industrie a engrangé 2,7 milliards$ en 2007. Les revenus de la télé spécialisée, payante, à la carte et des services de vidéo sur demande ont par ailleurs augmenté en moyenne de 9,7% par année depuis 2003.

Ces revenus proviennent en majeure partie des abonnements aux services de câblodistribution (1,2 milliard$) et de la publicité nationale (929 millions$).

comments powered by Disqus