La référence des professionnels
des communications et du design

Fake, la vraie histoire

"Your World", Adidas, Sid Lee. Cliquez ici pour voir le message.
Cliquez ici pour voir la vidéo

Des effets spéciaux des pubs de Molson Ex, en passant par ceux du film "The Aviator", à l'animation pour Adidas, Fake Studio évolue à la vitesse grand V; Infopresse présente le premier portrait d'une série consacrée aux artisans récompensés lors de la remise des prix Créa 2008.

Fake, qui compte une quarantaine d'employés, a été fondée en 1997 par Marc Côté, ingénieur en robotique et diplômé du Massachusetts Institute of Technology. L'entreprise, connue pour sa spécialisation en postproduction et en effets spéciaux pour les publicités québécoises, a grandement élargi son offre de services depuis ses débuts.

Propriété du conglomérat Camera e-motion, Fake a d'abord travaillé à la captation d'images à l'aide de robots spécialisés. Elle est ensuite passée à une activité de consultation en effets spéciaux, puis au traitement des images elles-mêmes et à leur application sur le Web.

En plus du Québec, ses clients se situent aux États-Unis et en Europe.

En publicité, on lui doit les effets spéciaux de la campagne "Jeune depuis 1903", de Molson Export, où des gens étaient projetés d'une période à une autre. Fake a également réalisé des effets spéciaux pour les pharmacies Proxim.

"Nous sommes reconnus pour nos plans-séquences évolutifs et la fluidité de nos images, dit Marc Côté. C'est notre marque de commerce."

Les employés mettent aussi leur talent au service des vidéosclips et du cinéma. Fake a réalisé les effets spéciaux du film "The Aviator" et planche sur "The Young Victoria", une réalisation de Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y.) produite notamment par Martin Scorsese.

Fake développe aussi des projets Web et architecturaux. C'est le cas de la campagne "Your World", pour Adidas, réalisée avec Sid Lee, qui a valu à l'entreprise le prix Créa artisan "Motion design".

Le projet a commencé par l'animation d'une zone spéciale en magasin, consacrée à la promotion d'une nouvelle collection. "Nous avons proposé à Sid Lee de produire un film vidéo interactif, qui pourrait, en plus d'être projeté dans le bloc interactif, être utilisé sur le Web, en télé." Fake a aussi fabriqué le bloc à partir des indications de Sid Lee.

Afin de filmer les images ayant servi à la base de l'animation, Fake a fabriqué un robot capable de donner l'impression de naviguer au coeur de l'image, au lieu de s'en tenir au 2D. En outre, la transposition du vidéo sur le site permet une navigation particulière, intégrée à une image animée.

Le prochain terrain de jeu du studio: la production de films. Fake travaille d'ailleurs au film "Mars et Avril", de Martin Villeneuve. "Ce n'est pas si compliqué, dit Marc Côté. Nous avons toute l'infrastrucure pour le faire."

comments powered by Disqus