La référence des professionnels
des communications et du design

L'action de Cossette se maintient

Malgré les commentaires pessimistes d'au moins un analyste, le marché boursier a très peu réagi hier à l'annonce de la nouvelle entente liant Bell et Cossette.

Le titre de Groupe Cossette Communication a terminé la journée à 7,10$ à la Bourse de Toronto hier, alors que son prix à l'ouverture était de 7,20$.

Claude Lessard, président du conseil, président et chef de la direction du Groupe Cossette Communication, a annoncé mercredi la fin de l'exclusivité du partenariat liant son agence à Bell. Cossette demeure pour l'instant l'agence de Bell. 

Les rumeurs d'une possible réorganisation du compte se faisaient entendre depuis que Cossette avait rapatrié le contrôle créatif et stratégique de celui-ci de Toronto vers Montréal. Le transfert servait à "réduire le nombre d'employés qui travaillent pour ce compte", avait alors affirmé Dominique Lebel, vice-président exécutif de Cossette Montréal et Cossette Québec. Plus de 40 emplois étaient en jeu à ce moment.

Selon Marketing Magazine, Jeff Tkachuk, analyste pour BMO Capital Markets, a fait une lecture sombre de la situation dans une note destinée aux investisseurs.

Il a qualifié la situation de "pire scénario possible" pour l'agence et a dévalué son titre en conséquence. Joint par téléphone, Jeff Tkachuk a refusé de commenter son analyse, réservée aux investisseurs.

Les renseignements rapportés par Marketing évaluent la valeur du compte de Bell chez Cossette à 25% du revenu brut de l'agence.

comments powered by Disqus