La référence des professionnels
des communications et du design

Bluetooth, que faire ou quoi en penser!

Campagne réalisée par Alterwave

Le Bluetooth a la cote en ce moment: la récente loi sur l'utilisation des appareils sans fil au volant crée une demande particulière pour les appareils dotés de cette technologie.

Celle-ci utilise une technologie radio courte distance visant à simplifier les connexions entre les appareils électroniques. Les bornes Bluetooth destinées au marketing de proximité permettent de s'adresser à plusieurs appareils en même temps (jusqu'à sept contacts simultanés, dans un rayon de 100 mètres) et de diffuser du contenu multimédia (texte, son, vidéo, image, jeux) gratuitement sans passer par les réseaux opérateurs.

Si les bornes disposent des technologies Bluetooth les plus performantes, les appareils mobiles restent le facteur discriminant puisque leur portée est encore limitée. Elle va d'une quinzaine de mètres pour les téléphones mobiles de première génération à quelque 35-50 mètres pour les plus récents (et 100 pour les ordinateurs portables). Et les utilisateurs doivent en avoir activé la fonction.

À l'heure actuelle, les téléphones mobiles représenteraient 80% du parc des appareils Bluetooth, le reste comprenant les ordinateurs portables, consoles, lecteurs multimédias, etc.

Le succès de cette technologie dans la perspective d'une campagne marketing repose sur la planification, l'intégration avec les autres solutions de marketing mobile, ainsi qu'un travail répétitif d'éducation. Sans fonction Bluetooth activée sur un appareil mobile, la borne Bluetooth est inefficace. L'activation requiert une éducation qui repose sur un contexte approprié et une signalétique de proximité.

Ilitoo-NA, une entreprise européenne qui vient de s'installer à Montréal, insiste sur le fait que si cette règle est respectée, les résultats sont à la clé. Les centres commerciaux, événements, salons et pharmacies sont les premiers clients Bluetooth à déployer à grande échelle cette solution dans leur environnement.

Le retour sur opération (avant de parler de rendement) se mesure selon le taux d'acceptation: le taux d'acceptation est une variante du "opt-in" mobile. Il se définit selon le pourcentage d'utilisateurs d'appareils Bluetooth qui ont accepté l'invitation ou la sollicitation envoyée par la borne Bluetooth. Autrement dit, sur l'achalandage de visiteurs, le taux d'acceptation est une portion de ceux qui possèdent un appareil muni de Bluetooth, dont la fonction est activée, qui ont reçu l'invitation, qui l'ont ouverte et qui l'ont finalement acceptée.

Le taux d'acceptation varie de 15% à 20% sans signalétique, à 70% dans un salon, avec signalétique, animation et approche relationnelle.

Stéphane Faucompré, directeur général d'Ilitoo-NA, de passage à Montréal en février dernier, rappelle que "l'emplacement de la borne et le contexte sont cruciaux" pour réaliser des campagnes atteignant des taux de 70%.

comments powered by Disqus