La référence des professionnels
des communications et du design

Les annonceurs attrapent la fièvre des séries

Les annonceurs, dont Molson, Ford, Tim Hortons et la Cage aux Sports, sont entrés hier dans la valse des séries éliminatoires, avec le premier match de la série Canadiens-Bruins.

Molson est le commanditaire majeur de la diffusion des séries, les autres annonceurs étant Ford, Tim Hortons, Dodge et Samsung. L'inventaire publicitaire n'a pas été totalement écoulé, mais RDS affirme que les ventes se portent on ne peut mieux.

Subway, commanditaire de la diffusion en saison, ne sera pas de la partie pour les éliminatoires. D'autres entreprises ont prévu des opérations spéciales pour célébrer la participation des Canadiens aux séries, dont Radio Énergie, qui a fait produire 20 000 drapeaux de fenêtres de voitures aux couleurs des joueurs du Canadien.

Ils ont été vendus dans les rues de la région métropolitaine, mercredi dernier, à 5$ l'unité. La totalité des profits, soit 64 000$, sera versée à Opération Enfant Soleil

À la Cage aux Sports, on poursuit l'offre promotionnelle voulant que, chaque fois que cinq buts seront marqués par les Canadiens lors d'un match, on offrira gratuitement huit ailes de poulet aux clients.

Selon RDS, il est de plus en plus bénéfique pour les annonceurs de s'associer aux Canadiens. "Depuis deux ans, la portée de la marque Canadiens n'a fait qu'augmenter, explique Nathalie Moreau, chef des communications et des relations publiques de RDS. C'est la première fois, par exemple, que nous dépassons le million de téléspectateurs durant la saison régulière, ce que nous avons fait deux fois dans le dernier mois. Nous sommes donc très confiants face aux ventes publicitaires."

RDS refuse toutefois de révéler le prix de vente pour chaque occasion publicitaire.

Au total, RDS diffusera une soixantaine de matchs, incluant ceux des Canadiens, mais pas exclusivement, tandis que RIS, sa chaîne de nouvelles sportives en continue, proposera une douzaine de parties, autres que celles des Canadiens. Étant donné l'incertitude qui règne sur la durée de la participation de l'équipe aux séries, RDS a orienté ses ventes publicitaires selon un certain nombre d'impressions pour l'ensemble du calendrier des séries.

Les annonceurs sont donc assurés d'un certain poids média, qu'il s'agisse ou non de matchs du tricolore. RDS a estimé ses cotes d'écoute à venir à 1,18 million de téléspectateurs pour les rencontres du CH, ce qui correspond à celles d'il y a deux ans lorsque le club avait participé aux séries.

comments powered by Disqus