La référence des professionnels
des communications et du design

Le japonisme séduit le Vieux Continent

défilé automne hiver pour Kenzo : tenue de samouraï
Tableau Tokyo d'Aurélius
Lait de douche à la fleur de cerisier Palmolive
Tasse à thé fleur de coton de Guy Degrenne
branche de cerisier d'Hervé Gambs

Si le business a été pendant plusieurs décennies le principal moteur de quête des Japonais, il en est différemment aujourd'hui.

Après une course éperdue vers la modernité, le pays retourne à ses racines et réapprend à profiter de la vie. Les femmes en particulier changent de comportement et deviennent des fashion locomotives. Style punk ou néo-romantique, poupée Barbie ou écolo baba cool, la  japonaise épouse toutes les tendances. Par sa consommation exacerbée de produits, elle impose un type de consommation qui donne lieu à une exportation massive de la culture asiatique et de ses icônes.
Si vous êtes amateur de restaurants, vous constaterez que la majorité des chefs va chercher une inspiration pour le design, les algues et les types de cuisson et de découpe chez ses confrères japonais. Sushis et sashimis ainsi que sauce Kikkoman, préparations au wok et thé vert (même le 100% britannique Twinings sort Sencha, un thé vert de pure tradition japonaise) envahissent tous les coins de rue et nos assiettes.
En décoration, l'influence de l'art Nouveau du début du XXème siècle est importante et celui-ci s'inspirait fortement des traditionnels motifs du pays du Soleil Levant. Aujourd'hui, ces impressions délicates reviennent en force, d'où les assiettes Ombrages chez Raynaud, le papier peint fleuri d'Atelier LZC, les plateaux à sushis et les tasses à thé fleur de coton de Guy Degrenne, les coussins et abat-jours d'Aurélius et les branches de cerisier Hervé Gambs.
Dans le milieu de la beauté, les matières premières en vogue sont propres au Japon: le riz chez Origins, l'Occitane, Kenzo, Erborian, Obao, Nuxe et surtout la fleur de cerisier chez l'Occitane et Palmolive. Ces marques, la plupart du temps, créent des lignes éphémères d'eau de toilette et d'accessoires de bain autour des dits produits. Inspiré du bourgeon de cerisier, Sothys sort Beauty Garden, une ligne de cosmétiques bios et a même planté un arboretum botanique avec ces arbres afin que tout un chacun puisse, en Corrèze, se perdre dans une nature japonisante et sauvage.

Côté mode, si Issey Miyaké a révolutionné les années 90 avec son plissé, Kenzo réitère ce mouvement de rébellion avec une collection automne hiver qui s'inspire des cultures ancestrales du pays avec des tenues féminisées de samouraïs que les coquettes, aux yeux bridés ou non, s'arrachent.

comments powered by Disqus