La référence des professionnels
des communications et du design

Internet: Beau Fixe mesure la réputation des CEO

Comment les dirigeants les plus exposés peuvent-ils maîtriser, développer, ou redresser leur réputation visible sur le Web? La question est brûlante.

La qualité perçue des dirigeants, et leur réputation l'emportent souvent sur leurs compétences réelles, tout particulièrement lorsque l'entreprise doit gagner la confiance des marchés, de partenaires ou réussir des opérations de croissance externe. Cet actif immatériel de l'entreprise ne dépend plus dès lors de ses qualités intrinsèques mais des perceptions de l'opinion.

Dans le nouvel ordre de la communication, celui des sites Web contributifs, des réseaux sociaux, de la blogsphère, bref du Web 2.0, la voix des collaborateurs, des actionnaires individuels, d'un blogueur influent ou d'un site militant peut trouver autant de portée et d'écho que celle des acteurs traditionnels de l'opinion.
De plus, la multiplication des serveurs, des applications et des moteurs de recherche confèrent une mémoire quasi-illimitée aux «petits porteurs» de l'opinion, ruinant ainsi les stratégies reposant sur le caractère fugace de l'attention des media.

Dès lors, la réputation d'un manager, et par là même la valeur de goodwill de son entreprise, qu'elle soit excellente, en crise ou dépréciée, repose de plus en plus sur ces nouveaux systèmes d'opinion.

L'agence de relations publiques Beau Fixe propose donc aux dirigeants d'investir ces territoires avec une nouvelle offre «d'ingénierie de la réputation». A la croisée des métiers des études, de l'Internet et des RP, elle permet aux dirigeants les plus exposés de maîtriser, développer, voire de redresser leur réputation visible sur la Toile. Au programme: des services d'audit et de baromètres, des campagnes plus actives de gestion de présence numérique par procuration, du design d'outils de marketing viral ou de référencement sur le Web...

comments powered by Disqus