La référence des professionnels
des communications et du design

Quebecor World ferme son usine de Magog

Les difficultés se poursuivent pour Quebecor World, alors que l'important imprimeur vient d'annoncer la fermeture de son usine de Magog, qui entraîne la mise à pied de 300 employés.

Entrées en exploitation en 1971, les installations de Magog produisaient des magazines et des encarts publicitaires pour le Canada et les États-Unis.

"La fermeture fait partie du programme global de réoutillage et de restructuration que la Société a entrepris il y a trois ans, affirme Quebecor World dans un communiqué. Le programme, qui sera complété en 2008, vise à réduire les coûts et améliorer la productivité au sein de la plateforme mondiale de l'entreprise en regroupant le volume dans des imprimeries plus importantes et plus efficientes. Ce programme inclut notamment un investissement et un déploiement de presses et de technologies de pointe dans des installations moins nombreuses mais plus vastes afin de mieux servir la clientèle et d'améliorer le rendement."

Les presses de Magog ont été arrêtées immédiatement. Déjà, l'entreprise ne fonctionnait qu'à 20% de son plein régime, et 200 employés étaient sous le coup d'une mise à pied temporaire, qui deviendra permanente.

Autre tuile pour l'imprimeur, le porte-parole de Quebecor, Luc Lavoie, affirmait hier au Globe and Mail que les Publications TVA, appartenant au même groupe, songeaient à faire imprimer certains de ses titres chez un concurrent de Quebecor World. Toutefois, la "grande majorité" des magazines demeureraient sur les presses de la maison, a-t-il précisé.

Quebecor World emploie environ 2000 personnes au Québec, réparties dans six installations imprimant des magazines, des catalogues, des encarts publicitaires et des annuaires. L'imprimeur s'est placé en janvier dernier sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

comments powered by Disqus