La référence des professionnels
des communications et du design

Les séries, une manne printanière pour RDS

Maintenant que les Canadiens sont assurés d'une place en séries éliminatoires, RDS se prépare à battre des records d'auditoire et compte attirer de nouveaux types d'annonceurs.

La chaîne spécialisée s'attend à enregistrer des cotes d'écoute de 1,2 million de téléspectateurs pendant les matchs des Canadiens de Montréal, avec des pointes pouvant atteindre 1,5 million, "la plupart du temps, en fin de partie", précise Michel Gagnon, vice-président, marketing, de RDS. 

Elle prévoit par ailleurs atteindre une moyenne de 400 000 téléspectateurs pendant les rencontres d'autres équipes.

C'est deux fois plus que l'auditoire moyen de la saison régulière. Les tarifs publicitaires, eux, augmentent "proportionnellement à la hausse de l'auditoire", note par ailleurs Michel Gagnon. Le prix moyen d'un message télé pendant cette période est de 12 000 $ pour 30 secondes.

Les séries seront soutenues par les mêmes commanditaires que durant la saison, auxquels des annonceurs "réguliers" viendront se greffer. "Nous nous attendons aussi à avoir des annonceurs exceptionnels, parce qu'ils savent que les séries représentent la meilleure offre télévisuelle de l'année", dit Michel Gagnon.

Le fait que l'auditoire des séries soit composé de 40% de femmes et que les matchs soient diffusés pendant le printemps n'est pas étranger à l'arrivée de nouveaux types d'annonceurs.

"C'est une période-clé pour vendre des produits printaniers, comme les automobiles, les produits de rénovation, de jardin, les piscines ou l'équipement de gazon", précise Michel Gagnon.

S'il ne s'attend pas à voir des annonceurs aussi ciblés vers le marché féminin que certains parmi ceux du dernier Super Bowl (comme WonderBra), il note que les prochaines années devraient être marquées par une évolution en ce sens. "Certaines catégories, comme les magasins d'alimentation, ne sont pas encore dominantes, mais pourraient être plus présentes."

RDS s'est par ailleurs lancée dans la webdiffusion des matchs, "afin d'atteindre les Québécois qui se trouvent à l'étranger ou ceux qui n'ont pas le temps de regarder les parties à la télé au moment de leur retransmission." Les magasins d'électronique Best Buy commanditent la webdiffusion.

comments powered by Disqus