La référence des professionnels
des communications et du design

Le téléphone mobile n'est pas une tactique en soi

Qu'est-ce que vous suggérez aux marques qui souhaitent intégrer le téléphone mobile dans leur mix promotionnel?
Croyez-vous que les marques sont réticentes à intégrer le téléphone mobile à leurs stratégies, et pourquoi?
Que prévoyez-vous en matière d'utilisation du téléphone mobile comme outil de marketing?

Gary Schwartz, fondateur et vice-président du comité américain du marketing mobile pour le Bureau de la publicité interactive ainsi que d'Impact Mobile, croit au potentiel de la technologie mobile dans le commerce de détail, mais rappelle qu'elle doit être utilisée en complément d'une stratégie traditionnelle.

Il était à Montréal la semaine dernière, où il participait à la Journée-conférences Infopresse sur la promotion. Il a rappelé que le téléphone mobile doit être considéré comme l'un des éléments d'une stratégie, et non pas utilisé comme une tactique en soi. Selon lui, les marques doivent se demander ce que l'appareil mobile peut apporter comme valeur ajoutée à une campagne traditionnelle.

Gary Schwartz pense par ailleurs que le téléphone mobile n'a pas pris autant d'ampleur qu'il le devrait parce que les gens ignorent encore comment s'en servir. L'aspect le plus intéressant du média réside, selon lui, dans la possibilité de rapprocher les consommateurs des lieux de vente, notamment grâce à l'utilisation de coupons ou de billets.

Le spécialiste a oeuvré dans les technologies de l'information et les télécommunications pendant plus de 20 ans. Il a été un chef de fil dans l'industrie du téléphone mobile, en dirigeant la première campagne "short-code" interopérateur en Amérique du Nord et en fondant le Comité du contenu pour services mobiles de l'Association canadienne des télécommunications sans fil, visant à établir des politiques et accroître la sensibilité à la promotion des normes dans le téléphone sans fil.

Il a aussi développé la programmation du premier réseau satellite au Japon avec les divisions de radiodiffusion et des médias d'Asahi et de Dentsu. En Amérique du Nord, il a mis en place des programmes internationaux pour la Banque mondiale, l'Agence canadienne de développement international, etc.

comments powered by Disqus