La référence des professionnels
des communications et du design

Les Québécois font plus confiance au Web

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Les Québécois réalisent de plus en plus d'achats en ligne, selon l'étude NETendances 2007 publiée hier par le Cefrio.

Menée depuis 1999, l'enquête réalisée par la firme Léger Marketing vise à connaître les habitudes des Québécois sur le Web.  

On y apprend que 4,4 millions d'adultes québécois naviguent sur Internet. Parmi ceux-ci, un million participent au Web 2.0. L'utilisation d'Internet continue de croître: 66% des adultes l'utilisaient sur une base régulière en 2006, ils sont désormais 71%.

Les transactions financières en ligne semblent aussi avoir la cote. Un million d'adultes québécois (19%) achètent désormais chaque mois sur Internet. Ce pourcentage était de 15% et de 6% en 2001. De plus, 30% des Québécois emploient aujourd'hui Internet pour se renseigner sur un produit et conclure ensuite leur achat en magasin.  

Les Québécois sont également moins méfiants quand vient le temps de faire un achat en ligne en utilisant une carte de crédit. Près de la moitié (47 %) considèrent ce mode de paiement très ou assez sécuritaire. Ils étaient moins du tiers avant 2004.

Le nombre d'adultes qui effectuent des transactions financières en ligne (payer des factures, imprimer des relevés bancaires, effectuer des virements, transférer des fonds) a aussi crû pour atteindre 41%, contre 37% en 2006.

Pour la première fois, NETendances s'est aussi intéressée aux applications Web 2.0. L'enquête révèle que 17% des adultes ont joint des réseaux sociaux de type Facebook ou LinkedIn, soit un million de Québécois. Parmi les autres données, 16% des adultes québécois utilisent la baladodiffusion, 15% déposent des photos sur des sites de partage d'images tels que Picasa ou Flickr, et 11% placent des vidéos en ligne sur des sites tels YouTube ou TonTuyau. Enfin, phénomène plus marginal, 5% sont abonnés à des fils RSS, utilisés notamment pour la diffusion d'alertes et de nouvelles sur Internet.

Peu de Québécois bloguent (8%), mais 26% des adultes consultent régulièrement des carnets Web, contre 20% l'année précédente. De la même façon, 19% des adultes québécois utilisent des wikis (dont Wikipedia) sans nécessairement y collaborer.

comments powered by Disqus