La référence des professionnels
des communications et du design

Pourquoi MusiquePlus va changer

Les nombreuses modifications qui seront apportées à MusiquePlus visent à toucher un public plus âgé et à renouer avec son principal point de différenciation, soit son expertise en musique, explique Marie Collin, vice-présidente principale, des Chaînes Télé Astral, pour MusiquePlus, Vrak TV, Canal Vie et Z Télé.

Tel qu'annoncé aux employés en début de semaine, MusiquePlus entend se repositionner et modifier sa programmation. La chaîne changera également de logo et d'habillage, mais compte conserver son nom.

"MusiquePlus est une marque très forte, et les recherches menées depuis septembre pour entamer ce processus nous ont démontré que nos téléspectateurs sont fortement attachés au nom de la chaîne", dit Marie Collin.

La station souhaite aussi s'adresser désormais aux 15-30 ans, et délaissera les jeunes ados. "La tonalité sera différente, même si nous savons qu'en parlant à des gens de 20 ans, nous continuerons de toucher une partie des adolescents plus âgés."

Sur le contenu, la station entend toujours miser fortement sur la musique et compte garder des VJ en ondes. "Les VJ sont là pour rester. Ce que nous voulons, c'est traduire différemment l'expertise et la passion de notre équipe pour la musique, ce que nous sentions moins en ondes ces dernières années. Notre défi est de trouver une manière différente de parler de musique. Et ça ne veut pas dire que cela se fera exclusivement par les clips. Aujourd'hui, les gens peuvent aller les voir sur YouTube." La station compte continuer d'aborder des sujets parallèles, comme les jeux vidéo.

Les premiers résultats devraient être visibles dès septembre. "Les changements s'étaleront sur plusieurs mois, dit Marie Collin. C'est long de changer une station."

Pour Jacques Dorion, chef de la direction d'Aegis Media, ce changement de cap est audacieux. "MusiquePlus a été une pionnière dans les chaînes spécialisées, et l'écoute de vidéoclips a marqué un tournant dans la société. Mais en même temps, le Web est vraiment devenu le pôle d'attraction numéro un chez les jeunes. MusiquePlus est devenue une option parmi plusieurs pour les annonceurs. Ce repositionnement représente une bonne chose, même si, pour les acheteurs médias, c'était une solution sécurisante pour atteindre les jeunes."

Pour lui, la chaîne avait montré des signes d'essoufflement, notamment au chapitre de la programmation. "Depuis trois ou quatre ans, avec la diffusion de séries doublées, elle avait commencé à se dénaturer." Il pense aussi qu'il serait salutaire pour l'entreprise d'élargir les thèmes abordés."Pour avoir une portée plus étendue, elle devrait étendre les sujets à l'ensemble des loisirs et des champs d'intérêt des jeunes adultes."

comments powered by Disqus