La référence des professionnels
des communications et du design

Un budget sans enjeu médiatique

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Si les bonnes nouvelles font rarement la manchette, un budget sans éléments de controverse ne soulève pas les passions dans les médias.

C'est ce qui est arrivé au budget de Monique Jérôme-Forget. Il a constitué la nouvelle de la semaine, avec un poids de 3,94%. Toutefois, c'est la première fois depuis 2004 qu'un budget québécois stimule aussi peu d'intérêt dans la presse québécoise. Un tel événement se voit généralement octroyer un poids moyen de 5%. Depuis 2000, le récent budget Flaherty détient le record de la plus faible médiatisation dans cette catégorie, avec 3,68%. On se souvient toutefois que son dépôt coïncidait avec la date limite des échanges dans la Ligue nationale de hockey.

Plus de 72 heures après la dernière tempête de neige, les médias poursuivaient encore leur "chasse aux bancs de neige". Cela a contribué à occuper 2,97% de toutes les nouvelles. The Gazette a été le quotidien le plus intéressé par la question, avec un poids de 4,46%.

La tragédie de Morin-Heights, où l'effondrement d'un toit causé par la neige a causé trois victimes, a largement été citée au Québec. L'événement a occupé 2% de toute l'actualité.

Au quatrième rang, l'acquisition de TQS par Remstar a obtenu un poids de 0,84%. De cette couverture, 13% des nouvelles ont fait référence à la résidence personnelle de Lucien Rémillard.

Si la reprise des travaux à l'Assemblée nationale n'a généré que 0,52% des nouvelles, il est clair que plusieurs dossiers politiques québécois pourraient revenir au premier plan de l'actualité.

Le Top 5 de l'actualité est préparé par Influence Communication. Pour connaître la méthodologie utilisée, cliquez ici.

comments powered by Disqus