La référence des professionnels
des communications et du design

Décès de Louis F. Larivière

Louis F Larivière, l'un des six cofondateurs de Groupe Cossette Communication, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi en République dominicaine.

L'ex-publicitaire de 65 ans a succombé à une crise cardiaque. Louis F. Larivière laisse dans le deuil sa conjointe Jacqueline et leurs deux enfants, Yann et Éric.

"La nouvelle nous a pris par surprise. Il était en très bonne santé, il jouait encore au hockey régulièrement", dit Pierre Delagrave, président de Cossette Médias et Fjord Marketing interactif + Technologie, qui a côtoyé Louis F. Larivière pendant 33 ans.

Louis F. Larivière a cofondé Cossette dans les années 60 aux côtés de Claude Cossette, Paul Lefebvre, Bernard Paquette, Claude Lessard et Fernand Simard. Par la suite, il a créé Blitz, Direct, Data & Promotion, division de l'agence, dont il a occupé la présidence pendant plus de 20 ans, jusqu'à sa retraite à l'automne 2006.

Selon Pierre Delagrave, le cofondateur de Cossette était reconnu pour son côté original et sa grande créativité. "ll se souciait peu des règles établies, dit-il. Ça lui a permis de toujours être très créatif. Il a réinventé le milieu de la pub promotionnelle."

Louis F. Larivière entretenait plusieurs passions, dont le cinéma, le dessin, l'écriture et l'aviation. En 2005, il a lancé un premier livre, un thriller intitulé "La boutique". Il prévoyait l'adapter pour le porter au grand écran. Jusqu'à son décès, il a aussi travaillé à un ouvrage racontant l'histoire de son agence.

Amateur de voyages, il a également lancé en 2006 la ligne aérienne Maestro, qui devait servir le sud et l'Europe. L'entreprise a fait faillite l'année suivante.

Son legs le plus original pourrait toutefois être sa contribution à la carte d'assurance maladie des Québécois. Alors qu'il travaillait auprès de la Régie de l'assurance maladie du Québec, Louis F. Larivière a utilisé la photographie d'un soleil couchant au lac Faillon, où il aimait pêcher le doré, pour illustrer ce qui allait devenir la "carte soleil". L'image orne toujours la pièce d'identité.

Toute l'équipe d'Infopresse offre ses plus sincères condoléances à la famille, ainsi qu'aux amis et collègues de Louis F. Larivière.

Les détails concernant la cérémonie funéraire seront connus sous peu. Surveillez le site d'Infopresse pour plus d'information.

comments powered by Disqus