La référence des professionnels
des communications et du design

Les femmes bousculent RDS

RDS note depuis deux ans une hausse marquée de son auditoire féminin, ce qui a mené de nouveaux annonceurs à s'associer au réseau.

Les hommes ne sont plus seuls à réserver leur soirée pour regarder un match de hockey à la télévision. RDS a enregistré une croissance de son auditoire féminin de 21% de 2005 à aujourd'hui. "Et en part de marché, on parle aussi d'augmentation", indique Nathalie Moreau, chef des communications.

Si la répartition traditionnelle était de 65% d'auditoire masculin contre 35% d'auditoire féminin, aujourd'hui, on parle de 60% et 40%. "La tendance est particulièrement visible chez les 18-34 ans", précise Nathalie Moreau. 

L'augmentation de l'auditoire féminin pousse RDS à se repositionner: "Nous avons constaté que l'écoute devient universelle, ce qui nous positionne plus comme un réseau généraliste que comme une chaîne spécialisée. Depuis plusieurs années, nous étions dans des créneaux masculins, et nous nous déplaçons vers des créneaux adultes."

Selon Nathalie Moreau, l'apparition de nouveaux types de produits commanditaires n'est pas étrangère à ce phénomène. "Le hockey était traditionnellement commandité par des marques de bières et d'automobiles. Depuis peu, des produits financiers et de restauration apparaissent."

Par exemple, Subway commandite depuis janvier la diffusion des matchs du Canadien (sauf la soirée du mardi) sur le réseau. "Ça reflète très bien cette évolution et ça nous donne raison quant à notre stratégie de marketing", commente-t-elle.

Par ailleurs, si la programmation n'a pas connu de changements radicaux, RDS saisit toutes les occasions d'atteindre son public féminin. La chaîne a récemment proposé dans le cadre de sa Semaine du hockey une soirée entièrement consacrée aux femmes. "Nous savons aussi que l'auditoire pour le tennis attire 50% de femmes", dit Nathalie Moreau.

comments powered by Disqus