La référence des professionnels
des communications et du design

Virgin Mobile profite du scandale Spitzer

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Virgin Mobile surfe sur l'actualité en publiant une annonce imprimée mettant en scène Eliot Spitzer, l'ex-gouverneur de l'État de New York, dont les relations avec une prostituée ont été mises à jour par le New York Times cette semaine.

Cette exécution, qui repose sur un photomontage faisant dire à Eliot Spitzer "J'en ai assez d'être traité comme un numéro", fait partie de la campagne "You call the shots", qui vise à donner aux consommateurs une offre plus personnalisée. 

L'exécution est diffusée pendant une semaine dans les journaux gratuit Metro et 24h de Toronto.

L'opérateur avait commencé cette campagne de "détournement visuel" la semaine dernière, avec une photo d'Hillary Clinton, à laquelle Virgin a fait dire "I wish my bill wasn't so out of control."

Virgin a poussé le double-sens jusque dans son argumentaire publicitaire, puisqu'il y fait référence au numéro 9, numéro par lequel le gouverneur était identifié dans le réseau de prostitution: "At Virgin Mobile, you're more than just a number. When you call us, we'll treat you like a person, not a client. Whether you're #9 or #900, you'll get hooked up with somebody who'll finally treat you just how you want to be treated".

Le texte pourrait se traduire librement par: "Chez Virgin Mobile, vous êtes plus qu'un simple numéro. Quand vous nous appelez, nous vous traitons comme une personne, pas comme un client. Que vous soyez le numéro 9 ou le numéro 900, vous serez pris en main par quelqu'un qui saura répondre à vos désirs".

comments powered by Disqus