La référence des professionnels
des communications et du design

Petite révolution entre amis (2/2): les modèles de distribution s'ouvrent

Récemment, Verizon, AT&T et T-Mobile annonçaient, en file indienne, des forfaits voix illimitées; ce n'était pas la première fois que les opérateurs suivaient l'initiative d'un de leurs pairs.

En effet, en décembre de l'année dernière, Verizon et AT&T surprenaient tout le monde en prenant à contre-courant leurs stratégies quasiment séculaires: ils allaient ouvrir leurs réseaux à tous les appareils et à toutes les applications. Cette annonce, comme celle des forfaits voix illimitées, se veut une préparation à l'attribution d'une nouvelle licence sur le marché américain et à l'arrivée d'un nouvel offrant.

Et voilà qu'Apple laisse entendre que son iPhone pourrait à son tour s'émanciper. C'est en tout cas ce qu'a indiqué Tim Cook, directeur général d'Apple, lors d'une réunion d'investisseurs. "Apple n'est pas marié avec le modèle de partenariat exclusif", a-t-il indiqué. L'iPhone pourrait bientôt être distribué par une grande variété d'opérateurs, permettant peut-être d'atteindre l'objectif de 10 millions de "smartphones" vendus en 2008, fixé par Steve Jobs.

Le modèle de partenariat exclusif aurait-il des faiblesses? Aux États-Unis, plus d'un iPhone sur quatre est déverrouillé. Même constat en France, avec de 25 000 à 30 000 téléphones déverrouillés contre 90 000 obtenus auprès de l'opérateur exclusif.

comments powered by Disqus