La référence des professionnels
des communications et du design

Le parfum en noir et blanc

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Cette parfumerie d'un genre nouveau à Montréal est le premier projet d'une toute jeune designer d'intérieur; le résultat prouve qu'Ève Champagne a su comprendre les envies et attentes de son client.

Claude-André Hébert, le parfumeur en question, n'est pas un débutant, mais il a pris le risque de créer un concept inédit ici, celui de la parfumerie haut de gamme présentée dans un espace unique et personnalisé.

Il s'est installé sur la rue Laurier, prenant possession d'un local en piteux état. Tout a été refait, du sol au plafond, dans l'esprit d'un salon de parfumeur à la française, mais en évitant les clichés littéraux.

Si les lignes et les motifs s'inspirent bien du passé, les matières et les couleurs rappellent que le lieu est bien de son temps. En fait, des couleurs, il n'y en a quasiment pas, puisque le noir, aussi luisant qu'un piano à queue, et le blanc, glacé ou argenté, dominent, mis en dialogue face à face. 

À droite: un magnifique meuble recouvert de petits carreaux de verre noirs couvre un pan complet de mur et, à lui seul, habille l'espace de sa mystérieuse présence. Il est l'écrin autour des précieux flacons, mais aussi meuble de rangement pratique. À gauche: le comptoir, blanc immaculé se détache sur fond de papier peint aux motifs géants d'arabesques.

Tout est ici question d'équilibre et de dosage, comme les parfums qu'on y trouve, l'écrin préparant subtilement le client à l'expérience olfactive à venir.

Parfums Claude André Hébert
125 Laurier Ouest
Montréal

comments powered by Disqus