La référence des professionnels
des communications et du design

Le message nippon

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Depuis longtemps, les Japonais ont pris conscience de la valeur de leur artisanat, un patrimoine qu'ils n'hésitent pas à moderniser en le mettant au service de la création contemporaine.

Porcelaines délicates, verrerie d'une finesse impossible, laques somptueuses, ébénisterie d'une grande pureté, tous les savoir-faire de l'artisanat japonais étaient présents au dernier salon Maison & Objet dans ce qui semble être une opération de promotion de l'artisanat organisée par diverses institutions du pays.

Cela ne pouvait mieux tomber en cette saison où une vague de motifs asiatiques semble aussi se poser sur les objets, vaisselle ou tissus, d'où qu'ils soient dans le monde. L'organisation Jetro (Japan External Trade Organization) a présenté une sélection d'objets issus de ce mariage entre artisanat et modernité: vases d'aluminium conçus à la main par une entreprise vouée d'ordinaire à la fabrication d'accessoires pour les autels bouddhiques: "Magewapa", objets en bois courbé recouverts de laque, enceintes acoustiques ultratechno mais parées de la plus belle laque traditionnelle, verres "Usuhari" aussi légers que l'air, réalisés par des artisans spécialisés dans le soufflage d'ampoules électriques.

Sur le même concept, le projet Yamagata Koubou réunit un designer, Ken Okuyama, et des savoir-faire ancestraux de la région d'Yamagata (d'où est issu le célèbre tabouret en forme de papillon dessiné en 1956 par Sori Yanagi). Travail du bois, donc, mais aussi de la fonte et du tissage de tapis. Au final: des objets d'une grande beauté présentés en situation dans les paysages de la région dans un très beau catalogue d'images.

Le principe n'est pas nouveau, et de nombreux autres pays ont aussi compris que cette alliance est salvatrice non seulement pour leurs métiers traditionnels, mais pour le design contemporain, qui, en suivant la piste de l'exclusif et du luxe, trouve une voie concurrentielle à la fabrication de masse.

comments powered by Disqus