La référence des professionnels
des communications et du design

Marko ferme ses micros

Marko, doyen des studios de son montréalais, né il y a 60 ans, a fermé la semaine dernière. "Après avoir travaillé très fort pour survivre, nous avons frappé un mur", a expliqué au Grenier aux nouvelles le président Martin Cazes.

Selon le Grenier, l'entreprise aurait pâti du manque de demande en production cinématographique, secteur dans lequel elle ne proposait que de la postproduction. Marko s'est pourtant démarquée au sein de la production québécoise, en travaillant notamment pour des films tels que Crazy, Léolo, 15 février 1839, Gaz bar blues et Le violon rouge.

Ses concepteurs et mixeurs ont reçu 5 prix Jutra, 7 trophées Génie et 12 Gémeaux au fil des ans. Marko, créée par Jean-Marc Audet en 1948, partageait ses activités entre la publicité et la sonorisation de films ou de séries télévisées.

Cette diversification était attribuable en partie aux pertes de budgets en publicité radio au cours des dernières années, le secteur ne représentant plus que 30% des contrats de production publicitaire au début de 2007.

comments powered by Disqus